le récit de Lucie

Lucie – personnage-fantôme imaginaire qui habite la chambre aux lits recouverts de vêtements – m’a dit qu’une légende raconte que trois sœurs rescapées d’un naufrage vivaient dans cet appartement lors d’une période intemporelle car dans le monde sensible plutôt que tangible. Lucie serait arrivée dans les lieux et aurait senti leur présence, elle aurait demandé au propriétaire de dessiner des vagues sur le sol en hommage à ces sœurs ainsi que de laisser les murs tels quels. Ces trous et déchirures du papier peint seraient l’œuvre des soeurs qui au cours de leur vie à Lizières furent tour à tour prises de crises délirantes, une conséquence du stress post-traumatique causée par le naufrage, elles auraient abimé les murs durant leurs crises. Lors de mon arrivée à Lizières, j’ai ressenti immédiatement une attirance pour cet appartement, Lucie m’ayant soufflé de m’y rendre. Elle m’a demandé de disposer trois chaises contre le mur en hommage aux trois sœurs puis de disposer des vêtements dans sa chambre afin de matérialiser sa présence dans le monde tangible. Sensible aux récits, je me suis exécutée afin de la remercier de m’avoir conté ces histoires.

Série, 9 diptyques, 2 triptyques, photographie argentique et numérique, 2020

les Boutons de manchette
2020
diptyque
photographie numérique
format à définir

les Invendus
2020
diptyque
photographie argentique
format à définir

les Drapeaux
2020
diptyque
photographie argentique
format à définir